DÉGENRER LES MÉTIERS, UN VRAI CHANTIER !

19 décembre 2018
  • Partager cet article :

Pilotes de lignes, cheffes de chantier ou data scientists : en 2018, certaines professions demeurent encore perçues comme masculines et attirent peu de femmes. Pourtant, si ces dernières optaient pour ces métiers, 20% des postes vacants seraient pourvus. C’est en partant de ce constat que le groupe Synergie et l’association Les entreprises pour la Cité ont organisé la troisième édition du Forum Mix&Métiers à Nantes autour de l’emploi des femmes et de la déconstruction des stéréotypes. Pendant une journée, vingt entreprises de la région ont présenté leurs opportunités de recrutement et de formations à plus de 400 femmes afin de les inciter à postuler dans l’aéronautique, le numérique ou le BTP.

Si les femmes boudent ces métiers historiquement réservés aux hommes, c’est aussi parce que le chemin pour y accéder est souvent semé d’embûches. Ainsi, une étude américaine parue dans la Harvard Business Review démontre que les femmes et les hommes ne sont pas logés à la même enseigne dans la phase de recrutement. Après avoir analysé 624 lettres de recommandation de physiciens, les chercheurs ont constaté que les termes utilisés pour vanter les compétences des candidats différaient fortement de ceux employés pour les candidates. « Exceptionnel », « remarquable » ou « éminent » pour les premiers, « gentille », « agréable » ou « volontaire » pour les secondes. La preuve que les mots comptent et qu’ils peuvent aussi contribuer à écarter les femmes de certains secteurs professionnels.

Au passage, bravo à Mix&Métiers, lauréat d’un prix Monster de l’innovation il y a quelques jours !