Les sportives à la une

24 janvier 2019
  • Partager cet article :

C’est une première mondiale. Aux États-Unis, Sarah Thomas est devenue la première femme à arbitrer des matchs de play-offs de la Ligue nationale de Football américain (NFL). La « referee » est entrée dans l’histoire en officiant lors de la rencontre qui a opposé les Chargers de Los Angeles aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

 

 

Ces phases du championnat, où s’affrontent 12 équipes pour gagner leur place en finale du Super Bowl, sont très populaires aux États-Unis et offrent à l’officielle américaine une exposition inédite pour une femme. Embauchée en 2015, Sarah Thomas faisait déjà figure d’OVNI en devenant la première femme arbitre à travailler à temps plein pour la NFL. Un parcours qui détonne dans le monde de l’arbitrage, où les femmes demeurent largement sous-représentées : on compte par exemple moins de 5 % de femmes arbitres au sein des fédérations françaises de football, de hockey sur glace ou de rugby…

Autre femme à se démarquer dans un univers très majoritairement masculin, la Nantaise Mélanie Briot est la seule femme en France à diriger une équipe cycliste féminine, la Team du Pays de Dinan. A seulement 29 ans, la directrice sportive vient perturber les statistiques. En effet, dans notre pays, seules 17,8 % de femmes occupent des postes de cadres techniques et sportives. Cette ancienne championne régionale junior des Pays de la Loire et championne régionale sur route a fait ses armes à Saint-Sébastien-sur-Loire, Flers en Normandie, puis à Brest et Cholet, où elle devient directrice sportive. Désormais en charge de toute la logistique, Mélanie Briot entend bien faire monter la Team du Pays de Dinan en division nationale 1 en 2020 et pourquoi pas diriger une équipe d’hommes, bien qu’elle concède qu’il est « très compliqué pour une femme d’être directeur sportif » et que « le milieu masculin est très fermé ».