Une femme à la tête de l’U.E !

5 juillet 2019
  • Partager cet article :

LE DEZOOM

 

Pour la première fois de son histoire la Commission européenne aura une femme comme présidente. Focus sur Ursula von der Leyen, symbole de l’avancée de l’égalité F/H.

 

Ce 2 juillet 2019 entrera dans l’histoire des élections européennes avec la nomination de la première présidente de la commission européenne, succédant ainsi à Jean-Claude Juncker. Préférée à d’autres candidates – comme la Danoise Margrethe Vestager initialement pressentie pour le poste – Ursula von der Leyen est une proche d’Angela Merkel. Elle fut ministre dans les 4 gouvernements de la Chancelière (2005-2019), avec comme dernier passage le ministère fédéral de la Défense où elle devint la première femme à occuper ce poste.

 

Ex-Ministre fédérale de la Famille, du Travail et des Affaires sociales

Ursula von der Leyen fut également ministre fédérale de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse (2005-2009) puis du Travail et des Affaires sociales (2009-2013). Elle a travaillé sur le développement des crèches en contradiction avec la vision de son parti conservateur modéré (CDU). Cette mère de 7 enfants a également instauré le salaire parental permettant aux parents (femmes et hommes) de toucher un salaire pendant les 14 mois suivant une naissance. Elle a également milité pour l’instauration de quotas sur la question de mixité des postes clés en entreprise.

 

Lire également le sujet du mois : Égalité F/H après les élections européennes ?