Audencia accorde une bourse à ses futures « leaders »

4 juin 2021
  • Partager cet article :

Publié le 04.06.21

 

 “Leader au féminin”, c’est le nom de la nouvelle bourse lancée par l’école Audencia afin de féminiser ses promotions dans le cadre du programme Executive MBA destiné à des professionnels en activité ou motivés par un projet entrepreneurial. L’occasion pour les femmes prêtes à se lancer dans une deuxième partie de carrière de saisir « une réelle opportunité financière ».

 

« J’entends toujours dire que les équipes dirigeantes se féminisent. Or, à peine 20% de femmes sont inscrites à sein de notre ExecutiveMBA, un programme long (1) et engageant destiné aux dirigeants/cadre dirigeants/managers », constate d’emblée Anne Villate en charge du recrutement au sein d’Audencia. Cette année, l’école de commerce nantaise a donc « mis le paquet » pour féminiser sa promo.

 

Assouplir un frein financier

 

Les participants de ce programme ont 40 ans en moyenne. Et, à cet âge, « lorsqu’une femme veut évoluer vers des missions stratégiques, elle met le pied dans une sphère décisionnelle majoritairement masculine et est confrontée à différentes situationsc’est trop tard, manque de reconnaissance sur sa capacité à diriger, sur ses compétences, inquiétude sur sa capacité à absorber une troisième vie de formation en plus de sa vie personnelle et professionnelle », poursuit Anne Villate expliquant ainsi les raisons de cette sous-féminisation des effectifs.

 

Autre frein : le coût de ce programme chiffré à 38 500 euros. Pour l’assouplir, Audencia a donc lancé la bourse “Leader au féminin”, dont le montant reste confidentiel, accessible aux femmes qui candidatent par un système de cooptation, c’est-à-dire issu du réseau des diplômés d’Exec MBA. Lesquelles souhaitent « afficher une maturité managériale et une légitimité sur leur capacité à diriger, développer une vision globale du fonctionnement d’une organisation, acquérir une double compétence, changer de posture, s’ouvrir sur de nouvelles connaissances… ». Cette année, une femme sur les trois ayant suivi ce programme a pu bénéficier de ce coup de pouce financier.

 

Audencia souhaite par ailleurs s’appuyer sur son réseau d’entreprises partenaires (DB Schenker, Manitou, Toyota,…) pour déployer ce dispositif. Par exemple, d’après Anne Villate, l’entreprise Bouyer Leroux (fabricant de terres cuites) s’est engagée a coopté une femme pour la prochaine promo. Objectif d’Audencia : accueillir 7 femmes (soit 35% des effectifs) dès la prochaine session.

 

* Le programme de 72 jours se déroule sur 18 mois (3 à 4 jours par mois) et jusqu’à 30 mois

 

Rédaction : Florence FALVY

 

Crédits photos : Audencia // Anne Villate