Aux filles du temps, une expo sociologique en préparation

7 février 2021
  • Partager cet article :

Publié le 07.02.2021

 

40 portraits photos, des témoignages et une étude sociologique ! C’est l’ambition du projet « Aux Filles du temps » porté par le collectif LadydeNantes (composé de 11 photographes qui ont réalisé 70 portraits de femmes dans l’espace public à Nantes en 2018-2020). Un projet ambitieux, artistique et féministe…

 

Pour les jeunes filles, la question « comment devient-on femme ? » peut parfois rencontrer l’écho du vide. Les informations accessibles diffèrent en fonction de son origine sociale et géographique. Qu’est-ce que le féminisme ? L’égalité ? les violences sexistes et sexuelles ? Comment se projettent-elles pour leur futur professionnel ? Ont-elles le sentiment d’avoir accès à tous les possibles ? L’objectif de « Aux filles du temps » est de faire un état des lieux sur le ressenti des jeunes filles dans les départements de Loire-Atlantique et Vendée sur différents thèmes (harcèlement, orientation professionnelle, rapport au corps, positionnement dans l’espace public…)

 

In fine, ce travail photographique et sociologique (construit avec Anais le Thellec et différent·es experte.s) permettra de constituer une exposition itinérante. « Des débats et des temps d’échanges seront proposés à partir de septembre 2021 » explique Alexandra Rhoul, photographe et productrice du projet. Les lieux de passage ?  Des associations, des maisons de quartier ou des établissements scolaires. Les élèves seront invités à partager leurs expériences et à réagir face à des intervenant·es extérieur·es spécialistes de l’égalité.

 

Un travail de terrain en cours…

 

Une vaste enquête auprès de 1500 jeunes filles se déroule jusqu’au 15 juin 2021. Elle a pour but de recueillir la parole des jeunes filles, d’examiner les questionnements soulevés… Une méthodologie détaillée pour tenter de comprendre leur vie, de mesurer le chemin parcouru, mais aussi tout ce qu’il reste à faire. La tâche est grande et vous pouvez justement contribuer au projet : « Nous recherchons des interlocuteur·rices de maisons de quartiers, d’assos sportives, de CRIJ ou de tous lieux de vies pour filles en dehors de Nantes qui accepteraient d’être partenaires. » explique Alexandra Rhoul. Avis aux amateur·rices !

 

Contact : ladydenantes.contact@gmail.com

 

Rédaction Adrien Cornelissen