[Empowerment] Agir contre le harcèlement sexuel au travail

10 février 2021
  • Partager cet article :

Publié le 11.02.2021

 

Dans les Pays de la Loire, la fédération des CIDFF (centres d’information sur les droits des femmes et des familles) lutte notamment contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes au travail. Explications avec sa directrice Anne Le Meur.

 

Agir au plus vite

« Une femme sur 3 est victime d’agissements sexistes durant sa vie professionnelle. La question du harcèlement sexuel est donc un sujet important sur lequel il faut agir au plus vite. Ce sont notamment aux entreprises d’agir en interne afin de mobiliser tous ses acteur·rices clés. Pour rappel, la loi impose aux sociétés de plus de 250 salarié·es et aux CSE (comité social et économique) de toutes tailles, la nomination d’un·e référent·e pour favoriser la lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes. »

 

Former des référent.e.s

« Dans le cadre du programme régional “Violences sexistes et sexuelles au travail”, la Fédération régionale des CIDFF propose depuis 2 ans une formation collective en inter-entreprises, d’une durée de trois jours, afin de former ces référent·es. »

 

Trois objectifs :

  • Connaitre le cadre juridique des violences sexistes et sexuelles au travail
  • Comprendre ce phénomène et l’impact sur les victimes
  • Agir contre les violences sexistes et sexuelles au travail en mobilisant les ressources internes et externes à l’entreprise

Environ une trentaine de personnes l’ont suivie dans le secteur privé et autant dans la fonction publique.

 

Les sessions à venir :

  • Nantes : les 19 mars, 16 avril et 28 mai 2021
  • Angers : les 15 avril, 27 mai et 18 juin 2021

 

Activer le réseau

« Au cours du second semestre 2021, la FR-CIDFF souhaite mettre en place des ateliers, sorte de lieu de partage, afin d’activer ce réseau de référents et de les réunir pour une mise en commun des actions conduites en entreprise, des méthodes, des outils… »

 


Les CIDFF, c’est quoi ?

Il s’agit d’un réseau qui existe depuis plus de 45 ans sur l’ensemble de la France, à raison à minima d’une association par département. Les centres d’information sur les droits des femmes et des familles exercent une mission d’intérêt général confiée par l’État dans le but de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes et de favoriser l‘autonomie professionnelle, sociale et personnelle des femmes.

 

Trois priorités :

  • L’accès au droit
  • L’emploi, la formation et la création d’entreprise
  • L’égalité et la lutte contre les violences sexistes.

 

La région Pays de la Loire compte 6 CIDFF à Nantes, Saint-Nazaire, Le Mans, La Roche-sur-Yon, Angers et Laval et 76 permanences délocalisées en milieux rural et péri-urbain.


 

 

Rédaction Florence FALVY

 

Crédits photo : CIDFF