[Empowerment] Se former à la prise de parole en public

13 juin 2021
  • Partager cet article :

Publié le 13.06.21

Rompre le cercle vicieux du manque de visibilité et de légitimité des femmes en les formant à la prise de parole en public, tel était l’objectif de départ de la Bretonne Fanny Dufour, coach en prise de parole, en créant Les Nouvelles Oratrices le 8 mars 2020. Une initiative ambitieuse que sa créatrice a accepté de nous présenter.

Une formation pour toutes les femmes

 

« Dans le monde du travail, comme dans l’ensemble de la société, le constat du manque de visibilité et de la mise en compétition des femmes est indéniable. C’est en partant de ce constat que nous avons décidé de fonder Les Nouvelles Oratrices, en créant un espace de sororité par le biais de formations à la prise de parole en public, uniquement réservées aux femmes. » explique Fanny Dufour. « Dispensées par des coachs, des comédiennes, des metteuses en scène et des expertes de l’égalité femmes-hommes, ces formations sont ouvertes à toutes sans aucun pré-requis et sont accessibles via le Compte Personnel de Formation, les OPCO (les organismes chargés d’accompagner la formation professionnelle des PME) ou un financement personnel »

 

Elle précise également que « la formation est lissée au niveau national et est donc la même dans chacune des 8 villes (ndlr Nantes fait partie de ces villes) où nous sommes présentes. Le contenu de la formation est organisé en 8 modules de 2 heures répartis sur 8 semaines, pendant lesquelles chaque participante va être amenée à prendre la parole face à ses paires pour s’exercer, avant le grand oral final de 4 minutes. Le choix de la non-mixité permet de créer un espace bienveillant et sécurisant pour toutes, que nous souhaitons d’ailleurs pérenniser en créant une communauté, Entre’elles, pour que celles qui le veulent puissent se rencontrer en visio chaque mois et ainsi continuer de se soutenir et de progresser. »

 

Des actions solidaires pour des publics spécifiques

 

« En plus de ces formations professionnelles, Les Nouvelles Oratrices ont également pour volonté d’aller vers des femmes encore moins visibles et moins entendues. Nous intervenons ainsi régulièrement au Centre Pénitentiaire de Rennes, auprès des majeures mais aussi des mineures incarcérées, afin de les accompagner elles aussi à la prise de parole et de favoriser leur réinsertion professionnelle à la sortie. Nous travaillons enfin avec plusieurs Maisons de l’Emploi, pour aller à la rencontre des jeunes femmes les plus éloignées du monde du travail, en organisant des ateliers visant la réassurance de ces jeunes femmes en leurs compétences », ajoute Fanny Dufour.

 

Une initiative particulière destinée aux lycéennes

 

« Nous avons également organisé une nouvelle action solidaire cette année, en proposant à des lycéennes de se préparer au grand oral du baccalauréat par le biais d’une visio d’une heure, avec une « marraine » membre de notre réseau de formatrices » nous explique Fanny Dufour. Cet atelier gratuit a eu lieu le 5 juin dernier et a permis à 200 lycéennes, accompagnées par une centaine de marraines bénévoles, de s’essayer à l’exercice de la prise de parole dans un contexte d’examen et d’avoir des conseils précieux pour le jour J. En plus des conseils, cela a aussi permis aux jeunes femmes de se retrouver face à des « role model » et d’ainsi pouvoir se projeter positivement en tant que futures femmes actives, élément indispensable à leur empouvoirement !

 

Infos : Les Nouvelles Oratrices

 

Rédaction Khoukha Henniene