Étonnantes, revue 100% nantaise

9 janvier 2020
  • Partager cet article :

C’est un concentré d’empowerment féminin que propose la revue Étonnantes ! 160 pages consacrées exclusivement aux femmes nantaises et dont le numéro 1 vient de sortir.

 

 

Depuis le 9 décembre dernier, un petit nouveau a vu le jour dans le paysage médiatique nantais : Étonnantes, un magazine exclusivement consacré aux femmes nantaises. De la BD Culottées de Pénélope Bagieu, en passant par le podcast La Poudre de la journaliste Lauren Bastide, écrivain·es et journalistes n’ont de cesse de valoriser (enfin !) le parcours et l’engagement des femmes. C’est dans ce sillage que s’inscrit la revue Étonnantes.

Sa fondatrice, la journaliste Solenn Cosotti, raconte avoir imaginé ce média à la suite d’une réorientation professionnelle : « il y a deux ans j’ai passé le concours de professeure des écoles. En arrivant dans ce métier j’ai rencontré beaucoup de femmes en grande souffrance, désespérées par leur travail. J’ai finalement démissionné pour revenir à mon métier initial de journaliste et pour fonder le site web Étonnnantes.com. Je voulais rencontrer des femmes passionnées, animées par leur activité, ça me faisait beaucoup de bien ! C’était une évidence pour moi d’aller vers des femmes, je ne me suis même pas posée la question. »

 

Accorder du temps de parole aux femmes

 

Sur son site web Solenn Cosotti publie des interviews et des portraits de femmes, puis, très rapidement, l’ambition d’en faire un mook* apparaît. Une campagne de crowdfunding et 115 contributeurs plus tard, le premier numéro voyait le jour. Un objet de 160 pages, sans publicité, au papier épais et au look chic.

Solenn Cosotti, rédactrice de la quasi-totalité du magazine, y propose le portrait de douze femmes, des œuvres réalisées par des femmes artistes, ainsi qu’une série de photographies. « Chaque numéro portera sur un thème, explique la journaliste. Pour ce premier numéro j’ai choisi celui de la réinvention. Je souhaite donner le temps aux femmes de parler de leurs parcours, ce sont des interviews au long court. ». L’objectif est de poursuivre sur un rythme de deux numéros par an. Étonnantes est disponible dans plusieurs points de vente nantais à retrouver sur le site web.

* Contraction entre magazine et book

 

Solenn Cosotti – Crédit photo : Rémy Lidereau