Formations « anti-sexisme » dans la culture

11 décembre 2019
  • Partager cet article :

[Initiative]
Depuis 2013 et la création de l’observatoire de l’égalité femmes-hommes dans la culture, l’AFDAS, opérateur de compétences, s’est engagé à lutter contre les inégalités de genre. Cet engagement national se concrétise désormais en Pays de la Loire avec des formations « anti-sexisme ».

 

En région, l’AFDAS finance la formation professionnelle auprès de ses adhérent.es et salarié.es bénéficiaires. Égalité femmes-hommes : les clés pour agir dans votre entreprise est une proposition inédite initiée par Tatiana Maksimovic, déléguée régionale AFDAS Bretagne-PDL-Centre et Maud Raffray, activatrice d’égalité FH, qui l’a conçue de toute pièce.

 

Comprendre les enjeux et saisir le potentiel d’une politique d’égalité réelle

 

Déclinée selon cinq thématiques et trois formats complémentaires, la formation s’adresse aux hommes comme aux femmes issu.es des métiers de la culture, de la création et de la communication. « Dresser des états des lieux est nécessaire mais cela ne suffit plus, il faut du concret et de l’opérationnel » fait valoir l’instigatrice. Donner à voir ce que sont les violences sexistes et sexuelles, mettre en lumière les mauvaises pratiques et les croyances néfastes, interroger les responsabilités et actionner des leviers d’amélioration. Vaste programme, que Maud Raffray n’entend pas mener seule. En bonne « cheffe d’orchestre », elle s’entoure de multiples compétences. Les Fameuses Sophie Bellec, Anne Le Meur, mais aussi Christelle Delarue sont d’ores et déjà au programme.

 

Nantes, un laboratoire avant de multiplier l’opération ?

Située à Nantes pour le moment, la formation pourrait essaimer dans d’autres délégations. C’est en tout cas le souhait des initiatrices. Après une première journée sur la question de l’égalité femmes/hommes dans la culture organisée par la DRAC des Pays de la Loire en mars dernier en ouverture du Printemps des Fameuses, la région a été jugée « mûre » pour cette expérimentation. Dans la culture, les femmes représentent aujourd’hui 6/10èmes des étudiant.es, 4/10èmes des artistes actif.ves, 2/10èmes des artistes aidé.es par des fonds publics, 1/10ème des artistes récompensé.es et 2/10èmes des dirigeant.es de structures culturelles, avec en moyenne 18 % de salaire en moins.

Source : Rapport du Haut Conseil à l’Égalité – Inégalités entre les femmes et les hommes dans la culture – 2018