Les mille pas : un jeu qui fait parler les femmes de leurs carrières

14 décembre 2020
  • Partager cet article :
Retour à la liste des articles

Publié le 14.12.2020

 

Isa Terrier et Coralie Franiatte, fondatrices de l’agence de créations de jeux Bejoue, lancent un projet collaboratif, questionnant la carrière professionnelle des femmes.

“Le premier jeu avec 1000 co-autrices” : pour la création de ce 1000 bornes des carrières professionnelles féminines, les fondatrices de la marque de jeux Bejoue ne font pas les choses à moitié. 

“On voulait faire un jeu à écrire ensemble, sans se contenter uniquement des études à disposition sur la vie professionnelle des femmes”, explique Isa Terrier. Elle et son acolyte de toujours, Coralie Franiatte décident de lancer une large consultation en ligne, dans laquelle les participantes sont appelées à raconter leur carrières professionnelles, ses freins et ses accélérateurs. Elles construiront le jeu à partir de leurs réponses sur un modèle simple : les joueurs et les joueuses doivent accumuler des pas qui symbolisent une carrière professionnelle au féminin. Tout au long de cette progression, leur carrière peut être freinée ou au contraire accélérée. Un jeu profondément engagé donc, qui veut amener ses joueurs et joueuses à s’interroger.

Créer nos propres solutions

A ce jour, près de 500 femmes ont déjà raconté leurs expériences. “Un constat nous a mené à ce fonctionnement collaboratif : c’est le fait que, souvent, ce sont les hommes qui parlent à la place des femmes. On voulait que celles-ci se questionnent et apportent elles-mêmes leurs solutions”, précise Isa Terrier. Cette envie de bouger les lignes sur la question du plafond de verre n’est pas anodin : “notre féminisme s’est construit tout au long de notre expérience professionnelle. J’ai été patronne de bar à 28 ans. Lorsque tout le monde vous prend d’office pour la serveuse, ça forge une conscience féministe,” témoigne Isa Terrier.

 

Bejoue prévoit une sortie de leur jeu pour le mois de mars. D’ici là, une campagne de financement participatif est en cours sur Ulule !

 

Rédaction Aurélie Lehéron

Crédits images : Bejoue