Objectif parité au FRAC Bretagne

1 septembre 2020
  • Partager cet article :

Alors que certain·es appelaient récemment et de façon cynique à réinventer la culture, le FRAC (fonds régional d’art contemporain) Bretagne a pris la consigne au pied de la lettre en faisant l’acquisition, cet été 2020, de 32 nouvelles œuvres de 25 artistes dont 16 femmes !

 


Ana VAZ, Occidente, 2014 © Ana Vaz

 

Avant juillet 2019, les œuvres de la collection du FRAC Bretagne étaient produites à : 82% par des hommes, 16% par des femmes et 2% par des collectifs. Mais ça c’était avant… car depuis le respect et la promotion du principe d’égalité entre les femmes et les hommes constitue une priorité du projet artistique et culturel du Frac Bretagne.

 

Ce projet, intitulé « Faire archipels » et porté par son directeur, Etienne Bernard, revendique notamment d’interroger et d’appréhender l’avenir de l’institution au regard des enjeux sociétaux. L’objectif est de faire bouger les lignes dans les années à venir en faisant en sorte que chaque année au moins 50% des acquisitions soient féminines !

 

Ces œuvres acquises sont ensuite diffusées dans le cadre d’expositions au sein de l’institution à Rennes, dans des expositions qui ont lieu en Bretagne (établissements scolaires, lieux culturels, etc.) et dans le cadre de prêts pour des expositions en France ou à l’étranger. Une bonne façon donc de montrer que les femmes sont aussi créatives que les hommes, d’en inspirer d’autres et, pourquoi pas, de susciter des vocations artistiques.

 

 

Les artistes femmes dont les œuvres ont été acquises par le Frac Bretagne en 2020 sont :

Ruanne ABOU-RHAME (en duo avec l’artiste Basel ABBAS), Giulia CENCI, Marianne FAHMY, Anita GAURAN, Polina KANIS, Eva KOTATKOVA, Cinthia MARCELLE (en duo avec l’artiste Tiago MATA MACHADO), Randa MAROUFI, Barbara MCCULLOUGH, Anita MOLINERO, Charlotte MOTH, Marion SCEMAMA (en duo avec David WOJNAROWICZ), Lucy SKAER, Anna SOLAL, Lucie STAHL, Ana VAZ, Maya WATANABE.