OFF : soirées et sorties… sous le signe de l’égalité FH

11 février 2020
  • Partager cet article :

En matière d’inégalité entre les sexes, le secteur culturel n’est pas en reste. Avec le Off, Le Printemps des Fameuses va contribuer à un plus juste rééquilibrage pendant tout le mois de mars et espère bien stimuler une vraie évolution dans la durée.



Mesdames, Messieurs, à vos agendas ! Vous allez pouvoir vous émerveiller, danser, faire vibrer vos oreilles et ravir vos mirettes grâce au travail d’artistes femmes durant toute la période du OFF. Ça se passera notamment au Nid, au sommet de la tour Bretagne où du 8 au 26 mars, six concerts  de femmes artistes, aux styles variés; sont organisés : reggae, souljazz, DJ set, electro, techno, house.

Le collectif Culture Bar – bars, partenaire pour la troisième année du Printemps des Fameuses, proposera cette fois encore des expositions et concerts aux couleurs féminines dans plusieurs lieux culturels nantais. Le but ? Faire un pied de nez au secteur des musiques actuelles “dans lequel les hommes sont très représentés” explique David Milbéo, chargé de l’animation et du développement du collectif. Ce dernier mène une vraie réflexion sur la place des femmes la nuit : “le conseil de la nuit et le conseil de l’égalité femmes / hommes ont impulsé une vraie réflexion sur cette question, notamment sur la déambulation pour les femmes, de nuit, qui peut encore être très compliquée. Nous souhaitons que nos lieux soient des lieux d’accueil. On aimerait notamment mettre en place des formations à destination des gérants et employés de bar, afin qu’ils sachent comment gérer des problèmes de violences sexistes, par exemple.”

 

Prendre le problème plus en amont et créer une méthodologie

 

Même réflexion du côté de #Icicestcool  qui a initié depuis l’été 2019 une vaste campagne de communication visant à lutter contre les débordements racistes, homophobes, lesbophobes et sexistes dans les lieux de fête. Une campagne d’affichage et des formations ont été déployées dans plusieurs festivals, bars et salles de concerts, principalement dans l’ouest de la France mais aussi un peu partout dans l’Hexagone. Pour Julien Deroo, chargé de communication au pôle de coopération pour les musiques actuelles en pays de la Loire, à l’initiative du projet : “jusqu’ici on a monté les plans d’architecte mais en 2020 on veut passer à la phase de construction d’ #Icicestcool. Ça passera par la formation, la réflexion autour d’une méthodologie avec l’aide du planning familial et du CIDFF* ainsi que par la mise à disposition de ressources sur le sujet. On va aussi proposer des formations partout en France avec Budo.” Julien Deroo reviendra sur la genèse et présentera la campagne #Icicestcool lors d’une conférence qui aura lieu le 10 mars à 18h30 au studio de l’île.

 

*Centre D’Information Sur Les Droits Des Femmes Et Des Familles

 

Retrouvez toutes les actions du OFF du Printemps des Fameuses.