Une enquête pour mieux connaître les adolescentes de Loire-Atlantique et de Vendée.

14 juillet 2021
  • Partager cet article :

Publié le 14.07.21

 

Il y a quelques mois, Les Fameuses vous parlaient d’une exposition sociologique en préparation regroupant des portraits photos, des témoignages et une exposition. Voilà que l’affaire a bien avancé : Alexandra Benhamou, la fondatrice du collectif Lady de Nantes, a également voulu donner la parole aux jeunes filles de 13 à 20 ans à travers une grande enquête. 

 

« Chez les filles, la question « comment devient-on femme ? » ne rencontre que l’écho du vide. Bien souvent, quand cette question est finalement posée, les évènements qui forgent la femme ont déjà eu lieu. En fonction de l’origine sociale et géographique de la jeune fille, ce vide d’information peut se trouver aggravé. » explique Alexandra Benhamou, productrice de l’étude « Aux filles du temps », réalisée entre décembre 2020 et mai 2021.

 

79 questions, 88 communes et 814 jeunes filles

 

Qu’est-ce que l’égalité ? Les violences sexistes, sexuelles ? Ont-elles le sentiment d’avoir accès à toutes les possibilités concernant leur avenir ? L’étude questionne notamment leur rapport à la sexualité, leur place dans espace public, leurs projections professionnelles. En tout, ce sont 814 jeunes filles de 88 communes de Loire-Atlantique et Vendée qui ont été auditionnées via un questionnaire en ligne anonyme et confidentiel, diffusé auprès d’établissements scolaires, collèges et lycées (privés et publics), MJC, et via les réseaux sociaux. Objectif : « mesurer à la fois la connaissance, le ressenti et les expériences vécues tant en milieu rural qu’en milieu urbain et ainsi entrevoir ce qui différencie et / ou rapproche ces deux territoires. »

 

C’est quoi être une fille ? Une contrainte sociale…

 

… Et un garçon ? Un privilège. Les réponses a certaines questions, si elle ne surprendront pas les militant·es, sont éloquentes. Elles disent la vérité d’une génération qui, malgré les multiples avancées relatives à la place des femmes en France ces dernières décennies, n’entrevoit dans certains domaines qu’un changement nul ou trop lent. Parmi elles, entre autres sujets abordés, 66% ont peur des agressions et des hommes, 44% ne rentrent jamais la nuit, 47% ont déjà eu des rapports sexuels sans en avoir envie, 65% ont déjà reçu des photos à caractère sexuel non sollicitées… Pas étonnant que le féminisme résonne en elles : 89% en donnent une définition claire et positive.

 

Lire toute la synthèse de l’enquête 

 

Contact : ladydenantes.contact@gmail.com

Rédaction Agathe Petit