A Châteaubriant (44), le Club Alpin veut attirer les femmes !

11 octobre 2021
  • Partager cet article :

Publié le 13.10.21


Éviter le décrochage sportif des adolescentes et féminiser son public adulte, telles sont les nouvelles ambitions du Club Alpin du pays de la Mée (CAFPM), à Châteaubriant (44). Pour cela, un nouveau groupe exclusivement féminin a été constitué. Il est ouvert aux jeunes filles ainsi qu’aux femmes adultes.






Les femmes sont là, mais elles désertent les clubs

L’escalade, comme tant d’autres pratiques amateurs, peine à susciter l’adhésion et l’engouement des femmes. Pourquoi ? Les réponses ne manquent pas et ont toutes été largement documentées : aux traditionnels (et épuisants !) stéréotypes de genre ​qui perpétuent l’idée mensongère selon laquelle certains sports seraient pour les garçons et d’autres pour les filles ; s’ajoute la faible (voire inexistante) couverture médiatique ​des sports quand ils sont pratiqués par des femmes. Saupoudrez cela d’une encore trop inégale répartition des tâches domestiques dans les ménages hétérosexuels et hop ! Vous verrez le nombre de femmes diminuer drastiquement entre l’adolescence et l’âge adulte.


Les trouver et surtout, les garder !

Un défi que le club castelbriantais entend donc relever, selon les propos d’Ael Derval, Président et éducateur sportif, interrogé par Jonas Schnyder pour Ouest France, qui souhaite que « jeunes et adultes se rencontrent, apprennent à se connaître, à pratiquer ensemble et à se soutenir. » L’entraînement nouvellement proposé aura lieu, dès qu’une équipe sera constituée, le samedi matin, de 10 h à 12 h, dans les salles d’Erbray et de Soudan. A ce créneau dédié s’ajoutera un système de marrainage. Pour le club, il s’agit de faciliter l’intégration et d’inscrire la pratique sportive des femmes dans la durée : un cercle qui pourrait – si ces espoirs portent leurs fruits – s’avérer vertueux !  



Rédaction Agathe Petit



Pour aller plus loin, relisez :
Mélissa Plaza « Dans le sport au féminin, on ne peut pas attendre de rentabilité sans investir au départ » – lire l’interview
Une plateforme régionale pour dénoncer les abus sexuels dans le sport – lire l’article