[Empowerment] Accompagner la création des entreprises portées par des femmes en Loire-Atlantique

10 juin 2022
  • Partager cet article :
Retour à la liste des articles

Publié le 10.06.22

 

Avec 1 200 adhérentes, le réseau Femmes de Bretagne soutient depuis 6 ans les femmes entrepreneures. Elle vient de nommer Maribel Fuente comme déléguée départementale dans le Finistère, le Morbihan et la Loire-Atlantique. L’occasion de nous intéresser à cette association qui compte 350 adhérentes dans le 44.  

 

32% des entreprises ont été créées par des femmes en 2021 en France. La Bretagne compte, quant à elle, 36% d’entrepreneures. Ces chiffres tirés du dernier baromètre Infogreffe “Les Femmes et l’Entrepreneuriat en 2021” montrent ainsi que la région est bonne élève en termes d’entrepreneuriat féminin. Un territoire où un réseau a pris place voilà 6 ans : Femmes de Bretagne. Sa raison d’être : encourager la création d’entreprise en s’appuyant sur trois valeurs : « le soutien, l’entraide et le partage », cite Maribel Fuente, l’une des trois salariées de cette association nommée depuis trois mois déléguée départementale dans le Finistère, le Morbihan et la Loire-Atlantique.

 

Mettre en lien toutes les femmes

 

1 200 adhérentes (dont 350 en Loire-Atlantique), quelque 80 coordinatrices bénévoles chargées d’organiser les ateliers et rencontres dans 70 villes, dont 19 coordinatrices à l’échelle du 44 pour 11 coordinations locales (1), plus de 500 événements par an… Femmes de Bretagne se donne trois objectifs :

 

  • « Sensibiliser à l’entrepreneuriat et lever les nombreux freins psychologiques, familiaux ou encore financiers
  • Faire monter les femmes en compétences : les entrepreneures doivent faire des choix financiers, de communication… Il est donc important de leur donner toutes les chances de suivre des formations ;
  • Créer un réseau professionnel et mailler le territoire afin de rompre l’isolement, favoriser le partage d’expériences pour permettre à ces femmes d’aller plus vite dans leurs choix, créer du business et mettre en lien toutes les femmes qu’elles soient porteuses de projet, entrepreneures ou bretonnes solidaires (2) », explique la déléguée départementale.

 

Se former

 

Moyennant une adhésion à 45€/an, les adhérentes ont accès à une série de rencontres et ateliers. Au programme en Loire-Atlantique : un atelier sur le thème “Les bases de la stratégie de communication : 7 clés pour communiquer” le 16 juin à Nantes, un autre le 17 sur “La communication consciente” (Pornichet), un Afterwork Entrepreneures le 20 juin (Vigneux de Bretagne) ; un atelier sur le thème “Le sommeil, un facteur important du bien-être du dirigeant” (Nantes Sud) le 22 juin et une marche inspirante pour muscler son intelligence sensorielle (Saint-Sébastien-sur-Loire) le 28 juin.

 

Redonner confiance

 

Dans le cadre d’un partenariat avec AG2R, Femmes de Bretagne envisage d’aller dans les quartiers populaires afin de « redonner confiance aux femmes qui souhaitent entreprendre ». Une initiative qui pourrait faire escale en Loire-Atlantique.

 

Rédaction Florence Falvy

 

 

(1) Ancenis, Blain, Clisson, Legé,Nantes Centre, Nantes Est, Nantes Sud, Pontchâteau, Pornic, Pornichet et St Nazaire
(2) Les Bretonnes solidaires sont des salariées ayant l’envie d’entreprendre ou des retraitées intéressées par un partage d’expériences

 

 

Pour aller plus loin :

[Empowerment] Prendre confiance en soi pour négocier une augmentation salariale – lire l’article
[Empowerment] Sensibiliser, prévenir et promouvoir les droits des femmes – lire l’article
[Empowerment] Accueillir et accompagner les personnes LGBTQIA+ – lire l’article
[Empowerment] Échanger et s’entraider entre dirigeantes – lire l’article
[Empowerment] Les femmes élues de Loire-Atlantique ont aussi leur réseau – lire l’article
[Empowerment] Les Officieuses, un nouveau réseau nantais pour lancer son activité – lire l’article