Informer, accompagner et accueillir les femmes victimes de violences dans le Pays de Retz

25 avril 2022
  • Partager cet article :
Retour à la liste des articles

Publié le 25.04.22

 

C’est une première sur le territoire, situé au sud-ouest du département de Loire-Atlantique. Dans le Pays de Retz sont organisés des « Cafés des femmes », portés par l’association FemmeS touteS debout, avec deux « s » pour « solidarité » et « sororité », créée en septembre 2021 à Machecoul-Saint-Même.

Informer, accompagner et accueillir les femmes

 

Mon corps est-il à moi ? Femmes et sport, Femmes et vacances, Café-jeux… A travers cette initiative, Anne Chupin, Katia Gilet et Marjorie Ciry, les fondatrices, informent, sensibilisent, se font le relais des structures existantes (gendarmeries, CCAS, assistant.es sociales, psychologues, associations, avocat.es…), promeuvent l’égalité de genre, instaurent des temps de prévention contre les violences intrafamiliales (qui englobent les femmes et les enfants). Mais en zones reculées, lutter contre les violences ne suffit pas, il faut aussi lutter contre l’isolement géographique, social, économique et matériel.

Des moyens inégalement répartis

 

Chaque année dans le département, on estime à 65 000 le nombre de femmes victimes de violences diverses (viols, agressions, insultes à caractère sexistes, exhibition…). Si Nantes et Saint-Nazaire sont relativement bien loties, « le Pays de Retz ne dispose que d’un seul logement d’urgence », indiquait Katia Gilet dans les colonnes de Ouest-France. Or, alors que 33 % de la population française vit à la campagne, c’est en milieu rural qu’ont lieu 50 % des féminicides

Grâce aux « cafés » – première pierre d’un développement en quatre étapes – rdv mensuels en non-mixité organisés dans différents lieux et communes du territoire, mettent l’accent sur le lien social entre les femmes, et amorcent depuis 8 mois, un réseau « d’accueillantes », pour pallier au manque de logements d’urgence.

 

 

Le prochain café se tiendra le dimanche 08 mai à La Mine au tri à Corcoué-sur-Logne, il aura pour thème « Équité, égalité femmes-hommes ».

 

Informations et inscription : femmes.toutes.debout@gmail.com

Formulaire d’adhésion

 

Rédaction Agathe Petit-Dupas

 

 

Pour aller plus loin :

Anne Le Meur : “Les violences commises dans la sphère privée ont des conséquences au sein de l’entreprise” – lire l’interview
« Ecouter, libérer », le podcast de Citad’elles contre les violences – lire l’article
Pornic Agglo : deux logements d’urgence pour mettre à l’abri les victimes de violences – lire l’article
Accompagner les femmes victimes de violences et leur entourage – lire l’article
Femmes solidaires 53 en renfort au commissariat de Laval – lire l’article
Violences conjugales : la justice restaurative à l’essai à Nantes – lire l’article
Avec le CIDFF, formez vos référent.es contre les violences sexistes et sexuelles au travail – lire l’article